Un VPN (Virtual Private Network), c’est quoi ?

Anciennement utilisés au sein des entreprises pour accéder facilement à l’intranet de la société à distance et de manière sécurisée, les VPN sont de plus en plus utilisés chez les particuliers. Explications…

Le VPN correspond à l’abréviation anglaise « Virtual Private Network » que l’on peut traduire en français par « Réseau Privé Virtuel ». Alors rapidement, à quoi ça sert ? Le VPN est un système offrant une connexion inter-réseau permettant de relier deux ordinateurs distants, de la même façon que s’ils étaient sur le même réseau local. Ce réseau étant dans une majorité des cas chiffré grâce à des protocoles, le VPN permet de faire la jonction avec l’ordinateur distant afin d’accéder à Internet.

Poussons l’explication plus loin…

Bon à savoir : l’utilisation d’un VPN permet d’une part de contourner un filtrage géographique en utilisant le VPN d’une adresse IP d’un autre pays. D’autre part, il permet de mieux protéger son anonymat sur les réseaux en masquant sa véritable adresse IP.

Le VPN permet de complexifier l’identification et la localisation de l’utilisateur grâce au chiffrement des données. Toutefois lorsque l’utilisateur se rend sur le web, il prend le risque d’exposer l’ensemble de ses informations aux autres utilisateurs présents sur le réseau local, voire même aux gouvernements qui peuvent surveiller les connexions… Nous  conseillons donc de privilégier un VPN chiffré pour votre utilisation dans des lieux publics pour éviter la surveillance de votre trafic. D’autant plus que cette utilisation permet de contourner les publicités en ligne et celles des réseaux sociaux.

Comment utiliser un VPN ?

Plus sérieusement, l’utilisation d’un VPN sert à :

  • Créer un réseau sécurisé en cryptant les données selon un protocole précis
  • Accéder à des sites étrangers en contournant la censure d’un pays grâce notamment à l’anonymat garantit par l’acquisition d’une autre adresse IP

Une sécurité absolue ?

Malgré sa description prometteuse, l’utilisation d’un VPN ne constitue pas une protection absolue. Il s’agit plus d’une technique facile à mettre en place et qui améliore la confidentialité des données échangées sur le web, particulièrement sur les réseaux publics.

En effet, les services VPN gratuits sont synonymes dans une majorité des cas d’une limitation de données ou d’une connexion lente. Et dans les cas les plus complexes un cryptage de mauvaise qualité, des publicités ciblées, une violation de la confidentialité. Ils peuvent parfois même cacher un logiciel malveillant de type malware !

Pensez donc à attribuer un mot de passe fort à votre routeur ! Et pour un maximum de sécurité, installez régulièrement des patchs et utilisez un logiciel de sécurité sur tous vos appareils.

Comment choisir son VPN ?

Il existe aujourd’hui plus de 300 fournisseurs de VPN. Il est évident que leurs qualités varient, notamment en fonction de vos besoins. Pour choisir le plus adapté, il vous suffit de comparer les VPN en fonction de la sécurité de vos informations, de la vitesse et de la stabilité de la connexion Internet, de la gratuité, etc. En général, les VPN gratuits sont disponibles avec quelques limites d’utilisation. Exemple : temps plafonné, trafic mensuel qui requiert des connaissances techniques…

Le choix de votre VPN dépendra donc de son usage. Si vous voulez accéder au catalogue américain de Netflix, vous allez devoir chercher un VPN performant, au risque qu’il protège moins vos données. Par contre, si vous voyagez dans un pays où le web est censuré et où certains usages sont interdits, vous pourrez vous orienter vers un VPN qui n’enregistre pas votre trafic et qui ne donnera pas vos informations aux gouvernements… quitte à surfer moins vite 😉

Portrait de l auteur Ombeline Marodon

Ombeline Marodon spécialiste du marketing digital MailInBlack ! C'est la voix de MailInBlack, elle met sa créativité et son sens du détail pour informer et répondre aux utilisateurs.